Croyances dans la maison vietnamienne.

Selon la tradition, la maison Vietnamienne doit être de forme rectangulaire car le fond de la demeure ne dois jamais être plus étroit que l'entrée ce qui risquerait de causer malheur, mort et ruine. De même une maison ne doit jamais donner un acces direct jusqu'au fond, un meuble ou une cloison doit toujours être disposés pour arrêter les mauvais esprits qui pourraient essayer d'y entrer.
Les Vietnamiens cherchent toujours à éloigner les mauvais esprits de leur maison, un miroir octogonale peut être accroché à l'entrée au dessus de la porte (à l'extérieur) afin de refléter les malheurs et de les renvoyer d'où ils viennent. Au dessus de la porte (à l'intérieur) on peut installer quelques clochettes qui teintent au moindre coup de vent, chassant ainsi les mauvais esprits et que les invités peuvent toucher avant de pénétrer à l'intérieur afin d'éffrayer toute éventuelle présence...De même en temps de pluie, l'eau ne doit jamais ruisseler du toit et pénétrer dans la maison par les fenêtres ou autres ouvertures ce qui annoncerait une période difficile et un manque d'argent.
A l'intérieur sont orienté vers le Sud-Est, la tête du lit si possible tourné vers l'Est, à défaux vers le Sud ou le Nord mais jamais à l'Ouest. Bouddha est mort sous son arbre en direction de l'Ouest, qui est aussi la position ou l'on enterre les morts, dormir dans ce sens apporterait donc le deuil, la maladie, la malchance. Ainsi les coussins et oreillers ne doivent pas se trouver au pied du lit mais toujous à la tête car cela signifierait que les événements de la vie s'en trouveraient boulversés et donc que la famille rencontrerait des problèmes.
Ainsi à l'extérieur comme à l'intérieur des maisons bouddhiques on trouve souvent plusieurs petits autels en bois ou statuettes et batons d'encens sont consacrés aux génies. A l'entrée, le genie de la porte qui veille sur la maison et repousse les voleurs, puis immédiatement après le génie qui gère les affaires de famille. Dans la cuisine le génie du feu qui assure de bon repas. Enfin sur l'autel des ancêtres à coté du Bouddha et des photos des ancêtres, trois génies Phuc, Loc, Tho, (Bonheur, Prospérité, Longévité). Dans les magasins tenus par des pratiquants du boudhisme, un autel est souvent dédié au génie des finances. Devant chacun des autels brulent des encens et sont disposés chaque matin des fruits frais à titre d'offrande.

Vous aimerez aussi:

Cuisine vietnamienne.

La cuisine vietnamienne est renommée pour son raffinement, sa saveur et sa digestibilité. Elle puise dans ses racines millénaires l'art et la manière de donner...

Histoire du Vietnam

L'histoire du Vietnam s'est développée avec des fortunes diverses, des progrès et des reculs, comme celle de tous les peuples...

Bouddhisme - religion au Vietnam.

Le Bouddhisme est arrivé au Vietnam dès le 2ème siècle par le nord de l'Asie centrale et par des routes du Sud de l'Inde...

Culte des ancêtres au Vietnam.

Le culte des ancêtres se pratique partout au Vietnam et l’ensemble de la population croient surtout en l’existence d’une vie après la mort...

CONTACT Demande de devis